2. Jacobi 4: Einsiedeln à Sachseln

A travers les cantons dits primitifs

Le parcours de la Voie de Compostelle en Suisse, la Via Jacobi, n’est pas de tout repos. Ce n’est pas une mince affaire, car de nombreux pèlerins s’embarquent sur le chemin, avec souvent peu d’entraînement, les retraités surtout. Sur ce parcours, vous rencontrerez avant tout des allemands, des autrichiens et des gens de l’est, en transition vers Santiago.

Le parcours se déroule sur 68 kilomètres, à travers les cantons dit primitifs que sont Schwyz, Nidwald, Uri et Obwald. Mais aujourd’hui, tout n’est plus si primitif qu’autrefois. Bien sûr, en dehors des agglomérations, cela reste la vraie campagne, comme on aime la voir en Suisse. Le parcours passe à travers toutes les légendes du pays, chez Guillaume Tell et chez les autres héros. Il se termine à Sachseln, là où est enterré St Nicolas de Flüe, le géant de la Suisse.

Les dénivelés sont importants, mais quand on normalise, cela diminue nettement, car il y a des bouts de plaine. Ici, la pente augmente un peu par rapport aux étapes précédentes, à savoir +30 m/km et -36 m/km. Il y a plus de descentes que de montées. C’est juste un peu plus pentu que le début de la Voie du Puy dans le Massif Central qui est de +23 m/km et -25 m/km. Nous avons divisé le parcours en 3 étapes, en moyenne près de 25 kilomètres par jour. La division est arbitraire. Certaines étapes sont plus longues, d’autres plus courtes. Cela dépend essentiellement de votre état physique, de votre endurance et de votre plaisir de marcher.

Bon chemin.