1. Via Jura 80

 A travers les cantons de Bâle, Soleure, Berne et du Jura

 

Certains pèlerins venant d’Allemagne et des pays de l’Est arrivent à Bâle plutôt qu’au Bodensee. Ici, ils ont un choix pour gagner Le Puy-en-Velay. Il y a un chemin peu fréquenté qui permet de passer par Cluny et la Bourgogne.  Celui-ci est traité ailleurs dans le site avec la première étape (“ De Bâle à Ferette “, dans la rubrique “ Chemins menant de Suisse au Puy-en-Velay“). L’autre possibilité est de suivre la Via Jura 80, qui rejoint ultérieurement la Via Jacobi 4 à Moudon, avant Lausanne. Cette voie est très fréquentée par les randonneurs suisses, mais aussi par les pèlerins suisses du nord qui veulent gagner Le Puy-en-Velay.

Le parcours se déroule sur 123 kilomètres, traversant les cantons de Bâle-Campagne, de Soleure, de Berne et du Jura. C’est un pays politiquement assez complexe, avec la récente création du canton du Jura, qi n’a peut-être pas encore connu une pas encore connu de frontière définitive.   Ce sont les paysages typiques du Jura, avec de grandes forêts et de grands pâturages.

Les dénivelés sont importants, mais quand on normalise, cela diminue nettement, car il y a des bouts de plaine. Cela nous donne +27 m/km et -26 m/km.  C’est juste un peu plus pentu que le début de la Voie du Puy dans le Massif Central qui est de +23 m/km et -25 m/km, que l’on utilise toujours comme référence.  Nous avons divisé le parcours en 4 étapes, en moyenne près de 25 kilomètres par jour. Les arrêts se font dans les plus grands bourgs, à Laufen, Delémont, Moutier, Tavannes et Bienne.  La division est arbitraire. Certaines étapes sont plus longues, d’autres plus courtes. Cela dépend essentiellement de votre état physique, de votre endurance et de votre plaisir de marcher. Une fois arrivé à Bienne, il vous faudra utiliser un parcours plus régional, mais fléché, la Voie des Trois Lacs, pour rejoindre la Via Jacobi 4, après Payerne, sur le Chemin de Compostelle.

Bon chemin.